Le rapport explosif sur les parkings de Montauban

Le par

  La Chambre Régionale des Comptes dénonce un contrat « très préjudiciable aux intérêts de la collectivité » : - une augmentation des tarifs « qui ne parait pas justifiée » - p. 5 - une ristourne « illégale » : 600 000€ pour QPARK « sans justification pertinente » - p. 3 - bilan pour QPARK : « l’ensemble des compensations prévues » jusqu’en 2039 « s’élèvent à 15 541 000 € » - p. 34 Depuis 2004, vos impôts servent les intérêts d’une société privée : pour quels résultats ? Retrouvez l’intégralité du rapport

Jeudi 21 avril 2016 – Conseil municipal de Montauban : communiqué de nos élus

Le par

Une nouvelle séance du conseil municipal s'est tenue le jeudi 21 avril. Beaucoup de délibérations ont porté sur des demandes de subvention. A l'heure où Madame le Maire ne cesse de critiquer l'État, elle compte pourtant sur ce dernier pour lui verser 7,2 millions d'euros....au titre du fond exceptionnel créé  à l'automne dernier par les députés lors du vote de la loi de finances . L'objectif de ce fonds est de favoriser  l'investissement sur notre territoire et ainsi les commandes pour les entreprises de BTP. Comme quoi, certains n'hésitent pas à critiquer l'État en permanence... quand bien même il augmente les moyens pour l'investissement ! Mais au conseil municipal de Montauban, la

Moissac – La menace

Le par

"C'est la merde" avait écrit lors du premier tour un électeur facétieux sur un bout de papier toilette glissé dans l'urne du Centre culturel de Moissac. Il ne croyait pas si bien dire. Il fallait voir les mines déconfites, à gauche comme à droite, ce premier dimanche de décembre dans le Hall de Paris, quand le maire LR, Jean Michel Henryot a proclamé les résultats définitifs. 39,46% pour le FN. Du jamais vu ! Loin, très loin derrière, D. Reynié, le candidat des Républicains avec 20,20%, talonné par Carole Delga, la candidate socialiste qui obtenait un petit 19,96%. Les Verts dans les choux, G. Onesta récoltant à peine 8,25% quand

Montauban, le sursaut

Le par

Les résultats sortis des urnes à Montauban nous interrogent. Certes, le sursaut de mobilisation a permis à la liste menée par Carole Delga d’arriver en tête  à Montauban avec 42% des votes exprimés, soit plus de 10 points que la liste d’extrême droite (2400 voix en plus), et plus de 16 points que la liste de la droite classique (3800 voix de plus). Il n’en demeure pas moins que nous ne pouvons pas nous satisfaire d’un score aussi élevé pour le Front national. Un travail profond sera nécessaire d’ici les prochaines échéances électorales de 2017, et l’ensemble des militants aura un rôle à jouer : il s’agit d’une part de remobiliser l’électorat

Caussade – Mobilisation pour le développement économique et l’emploi

Le par

Un sursaut républicain a permis d’empêcher le FN de prendre la moindre région lors du deuxième tour des élections régionales. Nous pourrions nous en réjouir, mais il ne faut pas que ce sursaut masque l’essor sans précédent du vote Front National. Interrogés sur les raisons de leur vote, les Français répondent en priorité « le développement économique et la création d’emploi » loin devant l’immigration (34%) et le terrorisme (32%), selon un sondage Opinion Way réalisé pour Le Point. La superposition des cartes du chômage et de la pauvreté avec celle du vote Front National souligne la corrélation entre les taux élevés du chômage et de la pauvreté et le pourcentage important

Les derniers contenus multimédias